Alfresco dévoile sa plateforme ECM évolutive dédiée aux utilisateurs Lotus

Alfresco choisit la conférence Lotusphere 2010 qui se tiendra du 17 au 21 janvier en Floride, pour présenter Alfresco Content Services pour Lotus

Alfresco Software, Inc. annonce la disponibilité d’Alfresco Content Services pour les outils de collaboration Lotus, confirmant ainsi l’intégration de son système Open Source de gestion de contenu d’entreprise (ECM) avec IBM Lotus Quickr, Lotus Notes, Lotus Connections et WebSphere Portal. Cette intégration permet de conjuguer le meilleur des fonctionnalités Lotus avec un système ECM à la fois complet, évolutif et léger. Elle constitue aussi une solution simple et économique en termes d’utilisation, de déploiement, de maintenance et de support.

Grâce à la modernité et la flexibilité du logiciel Alfresco ECM basé sur l’architecture REST et aux standards CMIS (Content Management Interoperability Services) à venir, l’intégration s’est réalisée dans des délais record.

A la différence de Microsoft SharePoint, Alfresco Content Services pour Lotus constitue une plate-forme innovante, ouverte, évolutive et économique, tout en permettant aux programmeurs, grâce à la flexibilité de l’accès, d’étendre l’intégration à partir des applications Lotus Notes, Domino, XPage et Portal via un large choix de langages, d’API, de protocoles et de services, dont Java, JavaScript, JSP, PHP, CMIS, JSR 168k CIFS, IMAP, JCR, WebDAV, FTP, NFS, SMTP, XForms, SOAP et .net. De plus, cette intégration dote les logiciels Lotus de nouvelles fonctionnalités inédites comme la gestion des archives certifiées 5015.2 ou encore les services de contenu dédiés à la collaboration en mode cloud.

« En tant qu’utilisateur des technologies Lotus et Alfresco, nous ne pouvons que constater la plus-value de cette nouvelle intégration. Les utilisateurs ont l’assurance de travailler avec la toute dernière version d’un document quel que soit l’outil employé – Alfresco Content Services pour Lotus nous donne la puissance et la souplesse nécessaires, avec la simplicité du « drag & drop », précise Michael Wagner, directeur de la gestion des processus métiers (BPM) chez Paul Hartmann AG, l’un des principaux fabricants internationaux de produits médicaux à usage unique implanté en Europe. « La gestion intégrée de contenu collaboratif s’inscrit clairement au cœur de nos projets futurs.»

Pour les entreprises désireuses de proposer une variante à Microsoft SharePoint, à la fois plus fonctionnelle et plus souple dans le domaine de la gestion de contenu, sans perturber les utilisateurs, Alfresco Content Services pour Lotus inclut une implémentation du protocole SharePoint. Les utilisateurs y accèdent aisément depuis Microsoft Office, tout en laissant aux entreprises le choix de leur architecture informatique. Celles-ci gagnent ainsi sur les deux tableaux : en dotant leurs équipes d’outils de gestion de contenu et de collaboration qui s’intègrent à Microsoft Office, elles réduisent globalement leurs coûts informatiques et optimisent leur retour sur investissement.

« En intégrant une plate-forme ECM back-end ouverte et simple à déployer à une gamme de logiciels de collaboration, nous avons répondu à un besoin essentiel de nos clients», ajoute Jeff Schick, vice-président des logiciels sociaux chez IBM. « Cette intégration permet en outre à la communauté Alfresco de bénéficier des outils innovant Lotus.»