Alfresco se distingue par une croissance exceptionnelle de son chiffre d’affaires en 2008

Le spécialiste de la gestion de contenu Open Source, qui affiche un chiffre d’affaires en progression de plus de 100% sur un an, consolide sa position de chef de file du marché.

Dans un contexte économique mondial difficile, Alfresco Software, Inc. annonce avoir clos l’exercice 2008 avec un chiffre d’affaires en progression de 103% sur un an, marqué par une hausse de 92% entre le quatrième trimestre 2007 et le quatrième trimestre 2008. Alfresco a clôturé son exercice le 28 février 2009. La progression de son chiffre d’affaires sur un an s’explique par un nombre de contrats pluriannuels record, confortant encore sa position solide sur le marché.

L’éditeur s’est également distingué à travers plusieurs autres faits marquants sur l’exercice 2008 :

Une solide implantation auprès de sa clientèle, de la communauté et des entreprises

  • Plus de 270 nouveaux clients conquis, dont notamment en France : Alstom, AMF, Bouygues Construction, CNP Assurances, MAIF and SNCF
  • Le nombre de membres de la communauté Alfresco a doublé, atteignant aujourd’hui plus de 90 000 clients, développeurs et partenaires ;
  • La barre du million et demi de téléchargements logiciels a été franchie ;
  • Augmentation de 28% de ses effectifs ; 
  • Plus de 90 nouveaux partenaires dans son réseau mondial d’intégrateurs systèmes ;
  • 18 partenariats conclus avec des OEM, avec notamment l’intégration d’Alfresco à Adobe® LiveCycle™ Enterprise Suite pour des services de gestion de contenu.

NB : Alfresco a plus que doublé son chiffre d’affaires en 2008, et conquis plus de 270 entreprises clientes http://tinyurl.com/alfresco08

« Alfresco a réussi à faire évoluer le marché ECM, et ce en dépit de la situation économique, grâce notamment à des investissements constants pour le développement de ses produits et services, et à sa capacité à satisfaire les besoins des entreprises », précise John Powell, CEO d’Alfresco Software.

« Celles-ci se détournent à présent des systèmes propriétaires onéreux pour bénéficier des avantages du modèle économique Open Source. Ils peuvent ainsi économiser jusqu’à 96% sur le coût de solutions ECM propriétaires. Et compte tenu de l’élan qui nous a porté en 2008, de nos perspectives et de nos projets en matière de développement de produits, nous tablons sur une nouvelle année de croissance substantielle en 2009, avec notamment la poursuite de notre expansion géographique », ajoute-t-il.

Des produits précurseurs sur le marché

  • Alfresco Enterprise 3.0, alternative Open Source à Microsoft SharePoint et premier produit totalement compatible avec le protocole SharePoint, offrant un choix différent aux utilisateurs Microsoft, et autorisant les entreprises à utiliser un environnement hybride avec Linux ou Windows, Java ou .Net, MySQL ou Oracle ;
  •  La version 2.2 de la plate-forme Alfresco WCM, qui garantit une évolutivité accrue et le déploiement de fermes web sur des sites d’entreprise ;
  •  Sous l’autorité de son Président & CTO John Newton, première implémentation du projet de spécification CMIS (Content Management Interoperability Services) sur le marché, visant à assurer une interopérabilité entre référentiels de contenu ;
  •  Premier à mettre au point une intégration CMIS avec le module Alfresco: Joomla!™.

« Nous sommes prêts en 2009 à poursuivre notre offensive sur un marché en pleine mutation, avec notamment la ratification attendue du standard CMIS (Content Management Interoperability Services), et à œuvrer en faveur d’une réelle interopérabilité entre référentiels de contenu », ajoute John Newton, par ailleurs membre du comité technique CMIS OASIS. « En ce qui concerne la roadmap produits d’Alfresco, nous axerons nos efforts sur l’élaboration de fonctionnalités destinées aux systèmes plus complexes et sur les services simplifiant la tâche des utilisateurs. »

Une reconnaissance assurée sur le marché

  • Alfresco a remporté, pour la deuxième année consécutive, le trophée BOSSIE (Best of Open Source Software Award) d’InfoWorld, pour lequel Alfresco Labs a été élu meilleure solution de gestion de contenu Open Source ; 
  • Classé, pour la troisième année consécutive, au palmarès EContent des 100 entreprises qui comptent (« Companies that Matter ») ;
  • Sélectionné par Audemars Piguet et l’European Tech Tour Association pour le « Next Gem Award », qui récompense la meilleure jeune entreprise ;
  • Elu « Choix de la rédaction » par Business Computing Magazine ;
  • DM Magazine a décerné à Surrenda-Link, client d’Alfresco, le prix 2008 du projet de gestion documentaire dans le secteur privé ;
  • Linux Magazine l’a cité parmi les 20 entreprises à surveiller en 2008.