NEWS - HYBRID ECM PLATFORM INNOVATION!

Le Service Public de Wallonie analyse la solution Alfresco comme référentiel de gestion documentaire collaborative

mettre à disposition de l’ensemble des directions du service public une solution transversale, véritable espace collaboratif de partage et de stockage des documents.

En Belgique, le Service public de Wallonie est, depuis le 1er août 2008, la principale
administration de la région wallonne. Il regroupe notamment les anciens services du
Ministère de la Région wallonne (MRW) et du Ministère de l'équipement et des transports
(MET). Cette administration représente environ 10 000 personnes, regroupées au sein de 10
directions générales, et travaillant au service de la région, dans des domaines aussi divers
que l’économie locale, la fiscalité, la protection de l’environnement, la gestion des
communes et des provinces, les infrastructures, etc…

En 2010, face au nombre croissant de documents à gérer, deux directions générales
commencent à utiliser la solution de gestion de contenu open source Alfresco. Il s’agit du
secrétariat général et de celle dédiée au budget, à la logistique et aux technologies de
l’Information et de la communication. Un choix qui rencontre beaucoup d’intérêts,
puisqu’Alfresco se profile, au sein de ces directions, comme candidat d’un standard de
gestion documentaire.
En 2012, nouvelle étape : le Service Public de Wallonie souhaite homogénéiser ses outils de
gestion documentaire. Déjà intéressé par Alfresco alors utilisé par trois de ses
directions générales, le Service Public de Wallonie décide de lancer une réflexion d’une
standardisation de l’approche de la GED à l’ensemble de ses entités, et de mettre, de
manière phasée, la solution Alfresco à disposition de ses 10 000 utilisateurs.
« Les avantages d’Alfresco sont importants : outre l’aspect fonctionnel très riche de la
solution, le fait qu’elle soit soutenue par une communauté de développeurs open source
tire le produit vers le haut, permet de le faire évoluer en permanence et de nous proposer
des améliorations constantes. Les standards sont vite intégrés et le support client nécessaire
pour un suivi professionnel lors d’incidents en production est assuré. Nous avons donc
décidé d’investir dans l’analyse plus poussée de son utilisation et dans un positionnement
correct au sein de notre organisation. », ajoute Eric Van Meerbeck, chef de projet au sein
du Service Public de Wallonie.