Alfresco au cœur des systèmes d’information de l’AMF

Avec 2 projets menés avec succès, un 3ème en cours et plusieurs autres prévus pour les mois à venir, la solution de gestion de contenu Alfresco a plus que convaincu l’Autorité des Marchés Financiers

Cinq ans après sa création et dans un contexte de dématérialisation complète des processus, l'AMF (Autorité des Marchés Financiers) a souhaité revoir totalement son système d'information, afin de mettre en place un outil de gestion des documents unique pour l'ensemble de ses applications, jusqu'à présent dotées de leur propre GED.

« Nous cherchions une solution complète en mesure de traiter une volumétrie conséquente et offrant une couverture fonctionnelle riche susceptible d'accompagner la dématérialisation croissante des processus métiers. Alfresco s'est distingué par sa vision particulièrement mature en la matière s'appuyant sur une solution technique moderne, intégrée et homogène, basée sur des standards ouverts. A l'inverse d'autres solutions concurrentes, cette richesse fonctionnelle ne se traduit ni par une intégration complexe ni par des coûts de possession élevés », précise M. Paysant, chef du service des systèmes d'information.

300 000 documents traités dans le cadre d'un 1er projet

Le premier projet mis en œuvre avec Alfresco concerne la direction des émetteurs, qui contrôle les opérations financières et les informations publiées dans ce cadre. Elle surveille également l'information financière permanente et périodique diffusée par les sociétés cotées.

Intégré au sein d'une architecture SOA (Service Oriented Architecture), Alfresco a été choisie pour fournir les services de stockage, de consultation, de modification et de recherche pour l'ensemble du fonds documentaire et des métadonnées associées de cette direction. Ce qui représente plus de 300 000 documents dont les rapports annuels, les déclarations de franchissements de seuils, les pactes d'actionnaires et les communiqués des sociétés cotées.

2ème projet : une complexité technique surmontée et un objectif de performance atteint

Le deuxième projet concerne la direction des prestataires de la gestion et de l'épargne. Cette direction a pour mission de délivrer un agrément aux sociétés de gestion et aux produits d'épargne qu'elles gèrent tels que les SICAV et les Fonds Communs de Placement. Elle utilise une application dénommée "Geco" afin d'instruire les demandes d'agrément et suivre l'activité des sociétés de gestion. "Geco" dispose d'une GED qui permet d'accéder à l'ensemble des documents traités par la direction, telles que les notices d'information sur les produits.

Après avoir rencontré ces dernières années des problèmes de performance et surtout de fiabilité qui généraient une surcharge d'exploitation importante, cette GED a été migrée en 2010 sous Alfresco dans le cadre d'un projet technique majeur, qui a respecté à la fois le calendrier et le budget prévus.

« Au-delà de la résolution des difficultés techniques, cette migration a permis d'introduire des mécanismes simplifiés de création automatique de documents pour de nouveaux besoins métiers. La sélection d'un partenaire qualifié est un des facteurs clefs de succès de ces projets, ainsi que le choix du niveau de support approprié auprès d'Alfresco », précise M. Paysant.

2011 : un nouveau projet pour gérer efficacement des documents de source et de formats variés

Un troisième projet, actuellement en cours, vise à faciliter et à améliorer l'accès à tous les documents concernant la doctrine de l'AMF. Afin d'améliorer la transparence et la prévisibilité de son action, elle s'est en effet engagée dans son plan stratégique à systématiser et à mieux organiser la publication de sa doctrine, qui jusqu'alors faisait l'objet d'une diffusion sur des supports variés –guides, listes de questions-réponses, positions, lignes directrices, communiqués de presse, rapports annuels… L'outil Alfresco qui « accueillera » et permettra la gestion de cette multitude de documents, sera interfacé avec le site internet de l'AMF.
Il est également prévu que le règlement général soit géré et publié suivant le même modèle.

« Nous avons encore d'autres projets pour les mois à venir ; ainsi par exemple la dématérialisation des courriers entrants et la mise en place d'un archivage automatique. La gestion de documents prend aujourd'hui une place importante au sein de nos systèmes d'information, nous comptons sur notre partenariat avec Alfresco pour continuer à fournir aux métiers une solution robuste et agile», conclut M. Paysant.

À propos d'Alfresco Software
Alfresco (www.alfresco.com) est une plateforme ouverte de gestion de contenu social. Elle associe l'innovation de l'Open Source à la stabilité d'une authentique plateforme d'entreprise, à un dixième du coût des systèmes propriétaires. La plateforme de contenu Alfresco fait appel à une architecture souple pour déployer des logiciels de gestion documentaire, de gestion de contenu web, de gestion des archives et de collaboration, auprès de clients et partenaires présents dans 40 pays. Basée à Londres, Alfresco a été fondée en 2005 par une équipe d'experts en gestion de contenu, dont John Newton, cofondateur de Documentum, et John Powell, ex-COO de Business Objects.

Contact presse pour Alfresco
Frédérique GUILLO
Florence Gillier Communication
01 41 18 85 55
fredg@fgcom.fr