Assurance Qualité

La stabilité des systèmes d'entreprise est importante. Par sa nature même, le logiciel est complexe ; chaque nouvelle version ajoute de nouvelles fonctionnalités, mais aussi de nouveaux bogues. Ceux-ci peuvent varier en matière de sensibilité. Ils peuvent par exemple entraîner un fonctionnement non conforme aux attentes de l'utilisateur final, voire des plantages complets du système. Pour les entreprises qui comptent sur Alfresco pour fournir des services de gestion de contenu (pour la gestion traditionnelle des documents de bureau, le soutien du contenu transféré sur votre site Web, la gestion et le contrôle des dossiers de l'entreprise ou encore pour gérer un contenu d'équipe), l'accès au système est critique.

Alfresco consacre beaucoup de temps et d'efforts à veiller à ce qu'un nombre maximum de problèmes et de bogues soient identifiés et corrigés avant la publication de la nouvelle version d'Alfresco Enterprise. Le processus d'assurance qualité commence avec la version Alfresco Community. Avant de publier la version finale, la version destinée à la communauté passe par un processus d'AQ. Des ingénieurs AQ dédiés valident la version sur une pile Open Source. Une fois cette version publiée, ils créent une branche dans le code et le résultat devient alors la version Alfresco Enterprise (voir le diagramme ci-dessous).

L'AQ entre maintenant pleinement en action. Sur une période de plusieurs mois, une équipe d'ingénieurs AQ dédiée exécute près de 5 000 tests sur des piles technologiques variées — Open Source et propriétaires — afin d'identifier et de corriger autant de problèmes que possible. La version est testée en matière de stabilité, d'extensibilité et de sécurité, aussi bien dans les configurations à système unique qu'en grappes. L'équipe d'ingénieurs d'Alfresco corrige alors tout problème éventuel ou bogue identifié.

Au cours de ce processus, Alfresco met un certain nombre de versions bêta à la disposition de clients choisis. Cela permet non seulement aux clients de valider la nouvelle version dans leur propre environnement, mais présente aussi l'avantage de réaliser des essais en situation réelle et d'identifier ainsi davantage de bogues qui seront corrigés avant publication du produit.

À l'issue de ce processus, la version d'Alfresco Enterprise est publiée pour les clients d'Enterprise. Mais le travail de l'AQ et de l'équipe d'ingénieurs ne s'arrête pas là. Bien que l'AQ exécute 5 000 tests par pile, ils ne peuvent pas tester toutes les combinaisons ou utilisations possibles de l'application. De nouveaux bogues sont donc identifiés et corrigés. Ces correctifs sont mis à la disposition des clients d'Enterprise sous forme de patches, par le biais de notifications proactives. Ces correctifs sont également portés vers les versions précédentes qui pourraient encore être utilisées par certains clients.